Capsules éducatives

  • Taping pour syndrome fémoro-patellaire

    Le taping est la meilleure façon de contrôler la douleur d'un syndrome fémoro-patellaire. Popularisé initialement par McConnel avec un tape rigide, ce taping est maintenant pratiqué avec un tape élastique dit neuro-proprioceptif, aussi efficace mais beaucoup plus confortable.


    Plusieurs appellations et produits existent pour ce type de tape avec des effets très similaires si la même technique d'application est utilisée.

  • Exercice de renforcement fessier

    La force, l’endurance et le contrôle moteur des fessiers est de plus en plus définie comme élément essentiel à la prévention des blessures des genoux. Ces exercices sont fondamentaux dans la réhabilitation des syndromes fémoro-patellaires et des syndromes de la bandelette ilio-tibiale.

  • Exercices tronc - Renforcement muscles externes

    Les exercices de contrôle musculaire des muscles abdomino-lombaires sont des essentiels à une bonne stabilisation du tronc. Stuart McGill a popularisé et affiné la manière de faire ces exercices qu’il appelle « The Big Three ». Ces exercices peuvent être couplés à du travail sur ballon qui stimulera en plus votre proprioception.

  • Taping lombaire

    La douleur lombaire chez les coureurs est souvent non spécifique à une pathologie précise. Lorsque les tensions musculaires et la douleur sont prédominantes, le taping neuro-proprioceptif est un traitement efficace.


    Essayez-le... vous aimerez!
    Choix de rouge, bleu, noir... et rose :)

  • Taping syndrome de stress tibial médial (périostite)

    Deux tapings pour les douleurs de la jambe. Le premier circulaire est très supportant et protecteur et peut être fait pour les fractures de stress distales du tibia et de la fibula comme les périostites avec symptômes importants. Le deuxième, moins supportant, est idéal pour les périostites tibiales plus proximales où le taping circulaire est moins approprié, ou pour les symptômes de périostites moins importants.

  • Échauffement et préparation à l'entraînement

    Voici la préparation à l'entraînement d'une athlète de haut niveau. Du petit jogging jusqu'aux accélérations graduelles, Geneviève Thibault démontre en détail les éducatifs ABCD (étirements balistiques fonctionnels) essentiels à une bonne préparation pour tout entraînement impliquant de la vitesse ou de l'intensité. Ces mouvements sont une bonne manière aussi de vous solidifier. Notez les passages au "noir et blanc" qui ne font pas partie des recommandations... manque de stabilisation, trop d'amplitude, non fonctionnel...


    À exécuter avant les entraînement de vitesse comme avant une performance.


  • Exercice de renforcement excentrique des ischio-jambiers

    Voici une série d'exercices pour le traitement de la tendinopathie proximale des ischions. Aussi appelée tendinite de la fesse, cette pathologie se caractérise chez la coureuse (plus fréquent que chez le coureur) par une douleur assez bien localisée juste sous le pli de la fesse.


    Ces exercice excentrique pourront être pratiqués un à la suite de l'autre, 20 à 40 répétitions chacun, en 2 sessions distinctes par jour. Une progression de la difficulté est possible en augmentant les charges ou la tension de l'élastique.


  • Taping syndrome coussinet graisseux (talon)

    Voici une bonne façon de diminuer la douleur originant d'un syndrome du coussinet graisseux (talalgie). Ce taping vous donnera l'impression que votre coussinet vous protège à nouveau... il réduit de façon significative la douleur de mise en charge et permet à certains de courir à nouveau. Attention, ce taping réduit le stress sur vos tissus douloureux. Utilisé trop longtemps, durant plusieurs mois, il pourrait fragiliser ces mêmes tissus!


    Les règles de base de l'application d'un taping standard restent les mêmes : peau propre, pas d'allergie à la colle, pas trop de poil (normalement pas un problème au talon), le garder maximum 2 jours, ...

  • Séquences ABCD

    Voici une démonstration en action de la séquence de foulée ABCD exécutée par Geneviève Thibault, championne canadienne sur 100m en 2006. De cette décortication du patron de course naîtra des dynamiques de mouvements isolés qui serviront à l'athlète ou au coureur de bon niveau : préparation à l'entrainement de vitesse, l'assouplissement ballistique fonctionnel, renforcement fonctionnel spécifique, ajout de stress mécanique volontaire, ...


    La vidéo s'arrêtera et indiquera chacune des séquences du patron de course (ABCD) : A. Genou haut (Flexion active) / B. Griffé (Support actif) / C. Propulsion (Extension semi-passive) / D. Recouvrement (Talon-fesse)
    Que ce soit pour 100m ou 100km, la base de cette démonstration restera la même. Seule l'amplitude du mouvement changera.


  • Taping fasciapathie plantaire

    Voici une bonne façon de diminuer la douleur originant d'une fasciapathie plantaire. Ce taping neuro-proprioceptif n'a pas de réel effet de support mécanique mais aide le support actif de la pronation (perception proprioceptive du mouvement de pronation) et interfère avec la sensation de douleur originant du pied (théorie du portillon).


    Les règles de base de l'application d'un taping neuro-proprioceptif restent les mêmes : peau propre, pas d'allergie à la colle, coins ronds, ne pas toucher à la colle, application 4 jours, ...

  • Exercice renforcement du pied

    Cet exercice permet de renforcir les muscles intrinsèques du pied (les petits muscles dans le pied et ceux en-dessous du pied). Ces exercices sont excellents pour supporter activement l'affaisement des pieds hypermobiles. Ils sont aussi un bon outil dans le traitement des fasciapathies plantaires (aussi appelées fasciites ou aponévrosites plantaires). Une autre bonne utilité de ce type d'exercice est de stimuler la musculature endormie et affaiblie par l'utilisation d'orthèses plantaires ou de chaussures traditionnelles absorbantes et rigides et à talon surélevé. Intégrez-les donc dans une transition vers le minimalisme ou le sevrage d'une orthèse.


    Bons exercices... et surtout bonne connection entre vos muscles et votre cerveau!


  • Renforcement excentrique tricep sural

    Voici l'exercice de choix pour le traitement des tendinopathies achiléennes (aussi appelées tendinite ou tendinose d'Achille). Cet exercice excentrique pourra être pratiqué 2 fois par jour, 3 séries de 20 à 40 répétitions. Une progression de difficulté est aussi proposée pour augmenter l'exigence ou rendre l'exercice plus fonctionnel.


    Cet exercice peut aussi être pratiqué pour les périostites / shin splint, les tendinopathies des péroniers et du tendon du tibial postérieur et les fasciapathies plantaires (fasciite).

  • Taping bandelette ilio tibiale

    Ce taping de bandelette ilio-tibial aidera le coureur avec de la douleur sur le côté du genou à courir plus longtemps avant que la douleur apparaisse. Ce taping fonctionne bien pour les syndromes qui ne sont pas trop limitatifs. Les cas plus sévères devront combiner des traitements locaux comme les anti-inflammatoires. Taping à appliquer 30 minutes avant votre jogging. Rappelez-vous aussi les quelques conseils clés pour les syndromes de bandelettes ilio tibiale :
    1. Éviter de descendre des côtes
    2. Fractionner les entraînements continus par des minutes de marche
    3. Garder la qualité/vitesse mais couper le volume
    4. Courir sur des surfaces irrégulières comme du cross-country
    5. Parler à votre thérapeute de renforcement fessier...

  • Traitement d'une chaussure pathologique

    Ce court vidéo explicatif traite des adaptations physiques que l'on peut faire avec la chaussure de course à pied pour traiter les pathologies du pied.


    Vidéo pour tous (professionnels de la santé, professionnels de l'entraînement, professionnels de la chaussure et coureurs intelligents...).


  • La biomécanique de course

    Deux facteurs clés expliquent pourquoi certaines personnes ont une bonne biomécanique de course (sécuritaire et efficace): la répétition de la gestuelle (entraînement) et une bonne sensation de leurs appuis plantaires (qui s'obtient en courant pied nus ou en minimisant l'interférence - utiliser une chaussure minimaliste). Une bonne biomécanique de course peut être grandement affectée par le port de grosses chaussures coussinées.


    Voici un exemple de comparaison entre un coureur débutant portant de grosses chaussures et un coureur plus expérimenté portant des chaussures plus près du sol. Vous pouvez noter les caractéristiques distinctes décrites par le narrateur en observant le ralenti des patrons de course.




  • Exercice excentrique pour genou

    Voici l'exercice de choix pour le traitement des tendinopathies rotuliennes (aussi appelées tendinites ou tendinoses patellaires). Cet exercice excentrique pourra être pratiqué 2 fois par jour, 3 séries de 20 à 40 répétitions. Une progression de difficulté est aussi proposée pour augmenter l'exigence ou rendre l'exercice plus fonctionnel.


    Cet exercice peut aussi être pratiqué pour le syndrome de la bandelette ilio-tibiale, le syndrome fémoro-patellaire, certains problèmes de hanche et de bas de dos.

  • Exercices du tronc, renforcement interne

    Les exercices de contrôle musculaire des muscles profonds du tronc font partie intégrante des programmes de réhabilitation des problèmes lombaires et pelviens du coureur. Ces exercices peuvent être couplés à du travail sur ballon qui stimulera en plus votre proprioception.


    Bon exercice!